Quel garnissage naturel choisir pour mon oreiller bio ?

Vous recherchez un oreiller bio avec un garnissage naturel? Balle de sarrasin, d’épeautre, de millet, laine, duvet d’oie… autant de garnissages naturels pour les oreillers qui donnent envie de plonger vers le sommeil. Mais lequel choisir? Comment savoir s’il me conviendra ? autant de questions auxquelles voici un début de réponse… le reste, c’est à vous de le faire, car l’oreiller universel n’existe pas ! Découvrez notre article pour savoir comment choisir votre oreiller bio et naturel?

Comment choisir son oreiller bio et naturel?

Comme  le dit si bien Janick Constant de Mille Oreillers, fabricant français d’oreillers aux garnissages naturels et biologiques, “il n’existe pas d’oreiller universel, pas plus qu’il n’y a d’oreiller intemporel“.

Ne cherchez donc pas la solution généralisable à un profil de dormeur, mais lisez bien ce qui suit et interrogez-vous sur votre façon de dormir. Voici les questions à vous poser pour bien choisir votre oreiller.

  • Ce que j’aime comme consistance, comme enfoncement dans l’oreiller
  • Est-ce que je suis sensible au bruit?
  • Est-ce que je bouge ou je transpire beaucoup?
  • Quelle envergue d’oreiller je préfère? Grand, petit, long…
  • Quelle est ma taille et ma corpulence? Je prends aussi en compte si je suis petite et menue ou grand et costaud!

Avec toutes les réponses à ces questions et les détails suivants, vous trouverez l’oreiller qui vous convient.

Les oreillers naturels, du plus ferme au plus souple

Les oreillers en balle de sarrasin et balle d’épeautre sont parmi les plus fermes et statiques. Certains diront qu’il rappellent les oreillers de nos grands-parents. Ensuite, vient la balle de millet, plus fluide de par sa forme. Enfin, la boule de laine et le duvet d’oie sont les plus souples et légers.

Oreiller en balle de sarrasin et d’épeautre : un garnissage ferme et statique

Oreiller en balle de sarrasin : Appelé aussi “blé noir”, l’enveloppe (appelée aussi cosse, balle ou écale) de sarrasin est petite, conique et anguleuse. L’oreiller en sarrasin est le plus ferme des oreillers en céréales. Il offre un garnissage dense, très stable et non fuyant, car assez lourd. Il est l’oreiller idéal pour un bon maintien des cervicales. Le garnissage est stable et résiste bien à la compression. Il ne s’étale pratiquement pas, ni ne s’affaisse sur les côtés. Il n’a pas d’effet de retrait lorsque l’on pose la tête. Il est parfait pour ceux qui ne supportent pas la mollesse ni l’effet de dérobé ou fuyant lorsque l’on pose la tête. Cet oreiller est malléable et ferme. Vous pouvez le travailler et le former selon vos besoins, il garde sa position. Il s’adresse à des gens qui bougent peu la nuit. Il reste frais et respirant, surtout en été. L’oreiller en sarrasin se garde très longtemps simplement en l’aérant de temps en temps.

Oreiller en balle d’épeautre : La balle d’épeautre a une forme d’épi ouvert. Elle est donc à la fois légère, souple et gonflante. Elle émet un petit crépitement naturel lorsque la tête bouge sur l’oreiller. Cela donne un garnissage aéré, un peu plus léger que le sarrasin pour un oreiller qui offre un confort malléable, assez fluide tout en préservant stabilité et fermeté contact. L’épeautre reste bien en place sous la tête. C’est également un bon oreiller pour le maintient des cervicales comme le sarrasin. L’oreiller en balle d’épeautre est souvent décrit comme un oreiller sain et naturel qui rappelle la campagne, et aux plus anciens les coussins en balle d’avoine d’autrefois.

Les oreillers en balle de millet : un garnissage fluide

Oreiller en balle de millet : La balle de millet a la forme d’un petite coquille ronde, fine. Elle est confortable par sa grande douceur et sa grande fluidité. La tête trouve facilement sa place dans toutes les positions au cœur de cet oreiller. Le glissement naturel et silencieux des balles de millet permet de dormir dans toutes les positions et se remet facilement en place au moindre mouvement. Il suit les mouvements du dormeur. L’oreiller en balle de millet est très doux, enveloppant, moulant. Pas de bruit pour cet oreiller.

Les oreillers en laine de mouton et duvet d’oie : des amortis souples

Oreiller en boule de laine de mouton : exploitée en petite boule, la laine de mouton permet de faire des oreillers plus aérés, gonflants et doux. La boule laine de mouton est respirante, elle donne un confort très doux, sain et en même temps relativement compact sous le poids de la tête de par la grande quantité des petites boules de laine qui y sont insérées. Les oreillers assurent donc un bon maintien sans enfoncement et sans enveloppement trop important à la différence des oreillers en duvet d’oie, car la prise d’air est moins importante. La tête bouge donc librement, l’oreiller offre souplesse sur une course limitée et garantit relevage et soutien sans faiblesse sous les épaules.

Oreiller en duvet d’oie : Le duvet est un flocon ultra-léger en 3 dimensions (ne pas confondre avec les plumes). Il offre une prise d’air exceptionnelle et sans équivalent dans la nature. L’oreiller en duvet d’oie procure le meilleur amorti souple. Très moelleux, malléable et enveloppant, mais également aéré. Sous la tête, on sent un effet de suspension, sans compression, il s’enfonce un peu sous le poids de la tête, mais retrouve toujours son gonflant. Pour plus de consistance, choisissez un oreiller en duvet d’oie “consistant” avec un peu plus de duvet d’oie (conseillé plutôt pour les grands costauds).

Comment choisir la taille de mon oreiller?

Ne vous reste plus qu’à choisir la taille qui vous convient :

  • 40×60 cm, l’oreiller classique taille standard
  • Si vous êtes grand, costaud, large d’épaule… préférez un 50×70 cm ou un 60×60 cm, vous aurez plus de volume (dm3) dans l’oreiller et donc plus d’envergure d’oreiller pour compenser votre carrure et ne pas devoir toujours ajuster et remettre en place votre oreiller pour qu’il soit pile où vous êtes.

Conclusion

Vous l’aurez compris, l’oreiller se choisira en fonction d’avoir un oreiller en fonction de la fermeté de l’oreiller. Certains préféreront avoir la tête qui s’enfonce dans l’oreiller tandis que d’autre cherche à avoir quelque chose de plus consistant qui maintient la tête bien surélevé, tandis que d’autres cherchent une petite hauteur.

Il faut également prendre en compte le bruit généré par le garnissage qui pourra être plus ou moins agréable selon chacun.

Bon choix à tous !

Retrouvez tous les oreillers cités dans cet article sur la boutique de Tout Allant Vert.com. Fabrication française.

Source:

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 10 juin 2014

    […] comme le millet, l’épeautre. Voici deux sites qui comparent leurs particularités : Quel garnissage naturel choisir pour mon oreiller bio ? et Quel garnissage pour mon oreiller naturel […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *