Comment et pourquoi fonctionne la luminothérapie ?

En hiver, nous devrions nous adapter à la lumière du jour. Commencer quand le soleil se lève et rentrer quand il se couche. Mais, bien entendu, nous ne pouvons pas ! C’est pourquoi, nous ressentons plus de fatigue, plus de difficulté à nous lever le matin, plus d’envie de grignoter ou manger plus gras… C’est simplement la lumière qui nous manque ! La luminothérapie, avec ces lampes adaptées, pallie à ce manque de lumière et booste naturellement et sans danger notre corps, notre vitalité et notre humeur !

Pourquoi utiliser la luminothérapie ?

La luminothérapie sert à garder le bon équilibre entre sommeil et réveil (entre les hormones du sommeil appelés mélatonine et les hormones de l’activité et de l’humeur appelés sérotonine). La lumière est essentielle à notre organisme car nos rythmes circadiens (ce que produit notre corps sur 24h.) sont fortement influencés par la lumière.

cerveau épiphyse

Équilibre entre hormone sommeil / activité : L’épiphyse (petite glande endocrinienne situé dans le cerveau) sécrète la sérotonine (hormone de l’activité et de l’humeur qui “augmente les sentiments de bonheur et de contentement. elle est “également responsable de l’efficacité de la digestion de la nourriture et la régulation de l’humeur”) et la mélatonine (hormone du sommeil). Elle a donc un rôle essentiel dans la régulation des rythmes biologiques (veille/sommeil et saisonniers).

Jour / Nuit :

– La nuit : L’épiphyse sécrète pendant la nuit la mélatonine, qui induit notre sommeil.

– Le jour : Dès que le jour se lève, nos yeux (leur rétine plus particulièrement) perçoivent la lumière du jour. La mélatonine laisse alors place aux hormones de la sérotonine et de la dopamine qui nous booste dès le matin et régule notre humeur.

En hiver, déséquilibre du au manque de lumière :

A l’automne et en hiver, la lumière baisse. L’hormone du sommeil est sécrétée plus en abondance que la sérotonine et aux mauvaises heures de la journée. Ce manque d’équilibre entre les hormones (jour/nuit) fait que nous somnolons le jour (difficulté de se motiver, de se lever, envie de coocooner), que notre humeur et bien-être s’en ressentent et que, parfois même, notre sommeil est troublé par des réveils.

Donc, plus nos yeux reçoivent de la lumière, plus la sécrétion de mélatonine est régulée. En s’exposant à une lampe de luminothérapie, on peut parvenir à synchroniser l’horloge biologique.

luminotherapie et bien-être

Les effets bénéfiques sur notre corps et humeur

Des nombreuses études ont montré les bienfaits de la luminothérapie sur l’humeur, les dépressions hivernales légères, le stress, le sommeil…

Plus de vitalité, une meilleure humeur : La luminothérapie aide à “resynchroniser votre horloge biologique (..et…) vous aidera non seulement à vous sentir éveillé le matin mais élèvera également votre humeur, votre niveau d’énergie et votre productivité toute la journée”. (Lumie).

Une Meilleure qualité de Sommeil : La luminothérapie réduit les difficultés liées au sommeil (pour se lever le matin, sensation de fatigue en journée…). Elle aide à vous sentir plus éveillé selon l’étude du Journal of Affective Disorders Jan-Mars 2000), notamment en régulant les hormones du réveil (sérotonine) et du sommeil (mélatonine).

simulateur_aube_reveil

Alimentation :  Le manque de sérotonine (hormone lié à l’activité) donne des fringales de sucreries et de lipides (surtout en milieu ou fin d’après-midi) avec le risque d’une prise de poids. Ceci est surtout vrai chez les femmes, qui y sont plus sujettes que les hommes. La luminothérapie aide à augmenter la sérotonine par l’apport de lumière “coup de fouet” le matin. Les fringales sont ainsi diminuées. C’est ce que démontre une étude faite et parue dans le The American Journal of Psychiatry (May 1994).

Dépression légère saisonnière ou blues hivernale : La luminothérapie est soigne très bien les  Le manque de lumière, la fatigue et le manque d’énergie font que toutes les tâches deviennent des épreuves parfois insurmontables. L’augmentation de la procrastination (remise au lendemain) et le manque d’efficacité sont palliés par l’augmentation du tonus et la bonne sécrétion de la dopamine dès le matin. Psychiatric News (Avril 2015).

Vie sociale ou SAD : Le SAD (trouble Affectif saisonnier) touche certaines personnes, notamment en hiver, d’où sa notion de saisonnalité. Il englobe les troubles du sommeil, de l’alimentation, mais aussi de l’anxiété, dépression et léthargie. Il peut causer des troubles émotionnelles qui induisent un repli plus ou moins important sur soi, irritabilité et perte de la libido. Une cure de luminothérapie bien suivie aide beaucoup à améliorer l’humeur et retrouver bien-être et vie sociale plus plaisante.

Physiques : La luminothérapie aide également à augmenter la résistance à l’infection (moins de maladie en hiver), les douleurs articulaires et l’acidification du corps du au déséquilibre sérotonine-mélatonine.

Précaution à prendre pour la luminothérapie :

Des études ont démontré que la luminothérapie est sans danger, toutefois il faut prendre des précautions dans certains cas particulier, surtout si :

  • Vous souffrez d’un problème de vue important ou que vous avez subi une opération oculaire.
  • Un personnel soignant vous a déconseillé la lumière vive ou si vous prenez des médicaments photosensibles.

Pour le côté pratique et savoir comment utiliser une lampe de luminothérapie, c’est par ici !

Source :

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *