Comment filtrer le chlore de l’eau à la maison ?

Photo par Erik Dungan on Unsplash
Photo par Erik Dungan on Unsplash

Nous sommes tous les jours en contact avec cet élément chimique qu’est le chlore, d’autant plus dans le contexte de crise sanitaire actuelle, qui nous pousse à l’utiliser davantage pour le traitement de l’eau. Il se trouve partout autour de nous, aussi bien dans la nature que dans les désinfectants, les agents de blanchissement ou tout simplement, dans l’eau du robinet que nous utilisons à la maison (douche, cuisine, bain, piscine, etc…).

Cependant, les produits chlorés peuvent avoir des répercutions sur notre santé. Lesquels? Nous allons vous expliquer comment enlever le chlore de l’eau à la maison, pourquoi et comment le filtrer?

Le chlore, qu’est-ce que c’est ?

Le chlore est un élément chimique appartenant au groupe des halogènes. Sous forme de gaz, il prend une couleur jaunâtre et il est d’une extrême toxicité : il a d’ailleurs été l’un des premiers gaz utilisés comme “arme de combat” lors de la Première Guerre Mondiale pouvant provoquer des asphyxies.

Il a de nombreuses utilisations. Une fois oxydé, décoloré et stérilisé, le chlore est notamment utilisé pour traiter l’eau et venir à bout d’un grand nombre de bactéries, virus et champignons. En d’autres termes, nous l’utilisons pour désinfecter que ce soit à la maison à travers des produits comme l’eau de javel, pour notre eau potable dans nos canalisations d’eau ou bien à la piscine.

Les fabricants de différents produits (peintures, insecticides, médicaments, textile) en ont souvent fait l’un de leurs composants phares, du fait de ses propriétés antiseptiques ou ses propriétés décolorantes (pour le blanchiment). Nous côtoyons aussi son dérivé, le chlorure de sodium, lorsque nous ingérons du sel de table.

Le chlore, un désinfectant puissant

Un des produits les plus connus contenant du chlore l’eau de javel, de nombreux autres produits désinfectants sont également composés de chlore.

En effet, l’eau de javel en intègre dans sa composition. Pour un pH de l’eau à 11,5, l’eau de javel contient 2,6% de chlore actif. Enfin, pour un pH de 12,5, elle en est composée à 9,6%. L’eau de javel est utilisée par des milliards de personnes comme un désinfectant puissant qui permet de tuer les bactéries. Selon Colette DEGRANDI, médecin chez Tox Info Suisse, nos produits ménagers ont une concentration en chlore allant de 1% à 3%.

D’ailleurs, dans un contexte de Covid-19… beaucoup d’américains ont cru bon d’en boire pour éviter le virus (on se demande qui leur a soumis l’idée). Alors si vous n’étiez pas au courant de cette histoire, vous pourrez lire l’article du Temps [1]. Il explique ce qu’il s’est passé et en quoi c’était relativement dangereux. Mais bon, en attendant, on vous conseille de ne pas reproduire ça chez vous.

Le chlore en trop grande quantité et ses risques

Comment peut-on y être exposé ?

Vous pouvez inhaler le gaz du chlore, mais le plus souvent, c’est en l’ingérant via des boissons ou l’eau que vous buvez, ou en étant en contact direct avec via une eau chlorée (piscine ou douche/bain à la maison). Il est à noter que les facteurs ne s’arrêtent pas à la manière dont vous entrez en contact avec ce dernier, car il faut également prendre en compte la fréquence d’exposition, la quantité de chlore présente et enfin, la santé de la personne. En d’autres termes : cela dépend aussi de votre organisme et de votre sensibilité (par exemple les bébés/enfants).

Quelles sont les effets sur la santé liés au chlore?

Rappelons que son utilisation banalisée est rendue possible par sa faible quantité présente dans l’eau que nous traitons, dans nos produits d’entretien… Ces données sont à mettre dans leur contexte : ce sont des dangers qui surviennent au contact d’une forte concentration.

Les dangers de l’inhalation

Eau de piscine au chlore, photo par Wesley Tingey on Unsplash
Eau de piscine au chlore, photo par Wesley Tingey on Unsplash

Ainsi, très corrosif, le chlore peut agir sur le système respiratoire, occasionnant une gène. Parfois même, il peut provoquer une toux aiguë. Les cas les plus extrêmes, entraînés par une exposition excessive, verront leur système pulmonaire atteint plus sévèrement. Cela pourra se constater à travers des bronchites ou pneumonies plus régulières.

Enfin, il peut mener à des œdèmes pulmonaires ou à de l’asthme pour les plus fragiles et les athlètes de haut niveau, qui ont davantage l’occasion d’être confrontés au chlore dans les piscines.

L’une des conséquences les plus dramatiques, engendrée par une exposition extrême et un surdosage, est le syndrome de dysfonction réactive des bronches. On l’appelle aussi “RADS” pour Reactive Airway Dysfunction Syndrome.

Vous trouverez ci-dessous une liste des autres effets. Encore une fois, ils sont à considérer selon une dose élevée de chlore.

Les dangers de l’ingestion

  • Problèmes digestifs (diarrhées, vomissements)
  • Brûlures au niveau des muqueuses de la bouche et la gorge et de l’œsophage et de l’estomac.

Appelez un centre anti-poison si vous avez bu par erreur du chlore, qui ne donne pas de sensation de brûlure immédiate.

Les dangers de contact

  • Détérioration de votre système capillaire (cheveux cassants, secs, cheveux clairs et colorés éclaircis…).
  • Problèmes cutanés (irritations au niveau des yeux, du nez, de la gorge et de la peau, démangeaisons voire sensations de brûlures, plaques rouges).

Autres effets secondaires

  • Augmentation des allergies.

D’autres effets du chlore sur la santé qui ne font pas encore l’unanimité

Vous trouverez parfois sur Internet le chlore présenté comme source de diminution de la fertilité (chlordécone, un dérivé du chlore) ou de cancérogénicité.

Le chlore est-il cancérigène?

On suspecte fortement le chlore d’être cancérigène ou du moins d’en être un facteur dans certaines conditions. Cependant il n’y a pas d’unanimité sur le sujet. Le CCHST, Centre Canadien d’Hygiène et de Sécurité au Travail, indique qu’il n’est pas réputé pour provoquer ces effets secondaires, alors qu’une étude menée sur le cancer du sein démontrerait plutôt le contraire. Elle a été réalisée par les chercheurs de l’Université de Hartford dans le Connecticut. Elle indique que les patientes atteintes avaient une concentration en organochlorés jusqu’à 60% supérieure dans leurs tissus.

Des études de Santé Publique France viennent appuyer que le chlore de l’eau potable interviendrait dans le cancer de la vessie. En effet, la réaction du chlore avec certaines substances présentes dans l’eau engendrerait des trihalométhanes, éléments cancérigènes.

D’autres sont plus alarmistes comme le Dr Herbert Schwartz qui interdisent carrément l’utilisation du chlore:

Le chlore est si dangereux, qu’il devrait être interdit. Ajouter du chlore dans l’eau c’est comme mettre en place une bombe à retardement. Cancer, troubles cardiaques, vieillissement mental et physique précoces sont des effets attribuables au chlore se trouvant dans l’eau de robinet.

Dr Herbert Schwartz, biologiste et chimiste au Cumberland County College

Alors le chlore est il dangereux?

En résumé, on peut dire que oui le chlore peut être dangereux. Bien que certaines conséquences médicales sur le long terme ne sont pas à ce stade concluantes et parfois contredites notamment l’aspect cancérigène, des effets immédiats sur la santé ont été clairement identifiés. Une étude est actuellement menée en Guadeloupe concernant le lien du chlore avec le cancer du sein.

De votre côté, inutile de vous paniquer quant aux délibérations et aux questions qui sont pour l’instant sans réponses. On prendra quelques précautions. On vous rappelle encore que tout dépend de l’exposition au chlore (la durée, la quantité, la fréquence) mais aussi de la sensibilité de la personne concernée.

A partir de quelle concentration ressent-on des effets?

Le toxicologue Luc LEFEBVRE de la Direction de santé publique de l’Agence de la santé et services sociaux de Montréal, explique dans son rapport la relation entre un dosage et ses conséquences. Il écrit ainsi :

  • 0,2-3,5 ppm : seuil de détection olfactive.
  • 1-3 ppm : irritation légère des muqueuse qui peut être tolérée pour un maximum d’une heure.
  • 5 ppm : irritation modérée au niveau des yeux, larmoiement, […] sensation de brûlure au niveau du nez, de la gorge, éternuement, toux, démangeaisons au niveau de la peau et sensation de brûlure. Intolérable après quelques minutes.
  • 14-21 ppm : irritation immédiate au niveau de la gorge.

1 ppm = 1 mg/l

On vous passera les doses les plus extrêmes auxquelles vous ne devriez pas être, on l’espère, exposé en buvant l’eau de votre robinet ! Vous pourrez les retrouver en lisant le rapport[2] page 14.

Y a t-il du chlore dans l’eau du robinet?

L’eau que nous prélevons dans le milieu naturel peut contenir de germes pathogènes ( microbes, virus, bactéries, micro-organismes, etc…). Par différents procédés, l’eau est rendu potable. Le chlore est utilisé pour la désinfection de l’eau (ce n’est pas pour autant que son simple usage permet de purifier l’eau ou d’en retirer les matières organiques). En France, il est recommandé et non obligatoire d’avoir un taux résiduel en tout point de chlore de 0.1 mg/L. Malheureusement, ces mesures ne sont pas systématiquement repris dans les rapports de mesure de qualité de l’eau.

Quelles sont les effets du chlore sur les bébés et les enfants?

Bien qu’il y ait des recommandations pour le taux de chlore, ce sont des recommandations faites pour les adultes. Les bébés et et les enfants étant plus fragiles et plus sensibles, l’exposition au chlore à leur niveau peuvent avoir des impacts non visibles et pas forcément détectables immédiatement.

Ainsi selon une étude [3][4], exposer les bébés de moins de 3 ans à la piscine provoquerait le développement d’une sensibilité allergique dès 7 ans. L’exposition peut à terme contribuer à développer des infections respiratoires, des problèmes respiratoires, de l’asthme, des allergies, favoriser l’apparition des bronchiolites. Le Pr Bernard déconseille les piscines chlorés avant l’âge de 6 – 7 ans.

Que penser des pastilles de chlore pour piscine?

D’ailleurs, on peut se poser du contrôle du taux de chlore dans les piscines privées gonflables ou en dur. Avec la démocratisation des piscines privées, les consommateurs n’étant pas au courant, le surdosage peut être un vrai problème. L’utilisation de pastilles de chlore de désinfection à la louche ne permet pas de savoir exactement la quantité qu’on y dilue et l’impact en terme de concentration de chlore au litre. Il faut donc s’équiper idéalement d’outils de mesure du niveau de chlore dans l’eau de la piscine.

Y a t-il plus de chlore dans l’eau potable à cause du COVID 19?

De nombreuses personnes ont l’impression que l’eau du robinet avait changé de goût. Des rumeurs tendent à dire que les industriels et les piscines ont vu leur utilisation de chlore augmenter. Cet engouement autour du chlore a été exacerbé quand de nombreux chercheurs ont mené des études prouvant que le virus était détruit par le chlore au bout de 30 secondes. Les gens ont vite fait le lien entre ses propriétés désinfectantes et la possibilité éradiquer la bactérie dans l’eau.

Du fait du COVID et le risque d’une stagnation d’eau dans les réseaux plus longues liées à une moindre consommation, la ville de Rennes a augmentée la teneur en chlore de l’eau potable à 0,5 mg/L. En temps normal, elle varie entre 0,2 et 0,3 mg/L. À titre de comparaison, la teneur en chlore des piscines de Rennes est en moyenne de 1,3 mg/L. Source: Ouest France (07/04/2020)

On retrouve donc dans les recommandations régionales d’Île-de-France (datées de juin 2020) les termes suivants pour les piscines municipales:

“Le taux de chloration pourra être éventuellement augmenté pour être maintenu dans la fourchette haute des normes en vigueur (entre 1 et 1,4 mg/L de chlore actif ou entre 3 et 4 mg/L de chlore disponible).”

Quelles solutions choisir pour se débarrasser du chlore ?

Pourquoi l’eau du robinet a t-elle un goût bizarre?

La présence de chlore résiduel donne ce goût étrange à l’eau du robinet. C’est pour cela qu’il est conseillé de le faire décanter au moins 1 heure à l’air libre. Des recherches ont montré que la concentration-seuil du goût de chlore “libre résiduel” varie de 0,075 mg/L à 0,450 mg/L selon le pH. Autant dire qu’avec un objectif des entreprises de l’eau d’atteindre les 0.1 mg/L, l’eau du robinet a un certain goût.

L’OMS recommande une valeur maximale de chlore libre dans l’eau potable de 5 mg/L s’appuyant sur des fondements toxicologiques.

Comment boire une eau potable non-chlorée ?

Laissez reposer l’eau dans une carafe pendant 1 heure

D’abord, vous pouvez simplement (et gratuitement) “dégazer” votre eau en la laissant reposer dans un récipient ouvert, à l’air libre. Laissez-la décanter pendant une bonne heure.

Vous irez plus vite si vous faites la même chose, tout en conservant votre verre dans le réfrigérateur. Le froid va accélérer la procédure permettant de passer du chlore sous forme soluble, à un chlore gazeux. Ce dernier finira évaporé dans l’air.

Est-ce vraiment une solution pratique?

Mais ferez-vous patienter vos amis au moment de leur servir un verre lors de votre barbecue annuel ? Vous imaginez-vous en train de répondre à votre belle-mère : “Je suis désolé, attendez une heure que l’eau soit filtrée.” ? Parfois, vous ne pouvez tout simplement pas vous permettre de patienter. Et si vous n’avez pas anticipé la chose en faisant des réserves, vous serez obligé de boire de l’eau chlorée. Pire encore, on imagine déjà que le coupable en fait, ce sera Monsieur La Flemme.

D’autant plus que supprimer le chlore de l’eau de la douche en la laissant reposer à l’air libre… ça devient tout de suite plus compliqué. Vous pouvez alors opter pour un filtre anti-chlore au niveau de la douche?

Comment filtrer le chlore à la maison?

Les usages principaux qui peuvent être problématiques sont donc l’eau que l’on boit, que l’on utilise pour la cuisine, l’eau au contact de notre peau (eau pour se laver le visage, la douche, le bain).

Comme nous l’avons vu, une eau chlorée peut abîmer vos cheveux et votre peau. De ce fait, il devient nécessaire de trouver une solution adaptée au problème que pose le chlore dans notre eau. Les plus grands aspects de notre lutte contre ce produit chimique se matérialisent par l’envie de préserver nos cheveux et notre peau. Ce sont eux les premiers qui souffrent de l’eau chlorée que nous utilisons pour la douche.

Il existe donc des filtres anti-chlore. Ces systèmes de filtration permettent de retirer le chlore à la sortie du robinet avant qu’elle ne ne vous atteigne. Les filtres s’usent et se rechargent via des cartouches filtrantes.

Et en voici ses avantages :

  • Très grande capacité de déchloration : entre 90% et 99% dans 55 000 litres d’eau.
  • Bactériostatique : empêche prolifération des algues.
  • Diminue le dépôt de calcaire (en changeant la structure de cristallisation du carbonate de calcium) incrustant sur les carrelages.
  • Durée de vie moyenne : 12 mois.
  • Filtre très efficace jusqu’à 55 000 litres : chlore, métaux lourds, bactéries, algues.

Le filtre-douche boule anti-chlore

Il s’installe à la sortie de votre douche entre la sortie d’eau, avant le tuyau qui relie au pommeau de douche. Idéal si vous voulez garder votre pommeau actuel. Sinon il y a le pommeau avec filtre anti chlore ci dessous.

Filtre douche boule antichlore

Vous trouverez également ses recharges filtre-douche boule sur notre site.

Le filtre-douche pommeau anti-chlore

Ici le simple changement du pommeau vous permet d’avoir la filtration anti-chlore dans votre douche. Le filtre est changeable.

Filtre pommeau douche anti chlore

Vous trouverez également ses recharges filtre-douche pommeau sur notre site.

Ainsi, vous aurez donc le choix entre un filtre sous forme de boule, ou un filtre directement inclus dans le pommeau. Alors à vous de voir ce qui vous convient le mieux !

Sources :

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *