Mites des vêtements : le guide pour s’en débarrasser et se protéger

Mites textiles, photo par Femme Actuelle
Mites textiles, photo par Femme Actuelle

Petits papillons gris au premier abord, on regarderait presque cette photo avec admiration… et puis il y a le trou, un trou immense dans un pull qui ne demandait qu’à être porté ! En effet, les mites des vêtements ont tendance à dévorer nos jolis habits récemment achetés. Et on vit cela comme une réelle injustice ! Heureusement, on vous explique ici comment s’en débarrasser et comment s’en protéger grâce à des solutions anti-mites textiles.

Nous avions déjà écrit un article sur les mites en général et expliqué la différence entre mite alimentaire et mite textile. L’article qui suit vise à détailler les particularités de la mite des vêtements, aussi appelée mite textile. Car, bien qu’elles soient connues pour attaquer nos vêtements, elles s’attaquent aussi à de nombreux éléments textiles de votre maison.

Pourquoi ai-je des trous dans mes vêtements ?

Les mites, qu’elles soient alimentaires ou textiles, adorent se cacher là où vous ne pourrez pas les voir tout de suite. Résultat : elles prolifèrent, dévorent tout sur leur passage, et vous ne vous en rendrez compte que lorsqu’il sera trop tard !

En effet, les mites des vêtements viennent se nicher dans vos habits. Le cas de figure le plus fréquent, c’est qu’elles sont présentes sur les habits d’été que vous rangez dans un carton à l’approche de l’hiver. Du coup, vous leur créez par mégarde un immense paradis à mites, un terrain de jeu qui n’en finit plus.

Et au printemps, quand ça commencera à se réchauffer, vous aurez la mauvaise surprise de découvrir vos jolis vêtements… troués. C’est cauchemar dans l’armoire !

Mais elles ne sont pas seules à agir de cette façon : l’anthrène, une sorte de coccinelle grisâtre, adore aussi le textile et s’en régale. On l’appelle la mite des tapis. Il faudra donc s’assurer que vous êtes infecté de mites et non pas d’autre chose.

Photo par Olena Sergienko sur Unsplash
Photo par Olena Sergienko sur Unsplash

A quoi ressemble une mite textile ?

Les mites alimentaires et textiles sont à ne pas confondre, car il ne s’agit pas du tout des mêmes espèces. On les met dans la catégorie des mites, entre autres parce qu’elles sont toutes deux nées pour nous embêter.

Voici une mite textile, pour vous permettre d’identifier la coupable et de vérifier s’il s’agit bien de vos visiteuses. Elle fait partie de la famille des teignes.

Photo de mite textile, par Wikipédia
Photo de mite textile, par Wikipédia

Les mites de vêtements adorent se cacher dans ces derniers, mais aussi dans les recoins de placards, les zones sombres. Vérifiez donc régulièrement ces endroits.

Quelles sont les espèces de mite textile ?

Les deux espèces principales sont :

  • La mite des vêtements à toile Tineola Bisselliella
  • La mite des vêtements à fourreau Tinea Pellionella

Une espèce à surveiller est la Monopis Crocicapitella, qui se retrouve régulièrement dans les pièges anti-mites.

Elles se distinguent physiquement, mais également par leur façon de se développer.

Les larves de Tineola Bisselliella vont, lors de leurs déplacements, tisser des morceaux de toiles. Tandis que les larves de Tinea Pellionella vont s’envelopper d’un cocon tubulaire (comme un fourreau), à partir de la nourriture qu’elles trouvent pour se nourrir.

Comment attrape t-on des mites des vêtements chez soi ?

Il est probable que les mites ont été apportés de l’extérieur qu’elles se soient invités par elle même ou qu’elles ont y été invités à votre insu

  • Via des nids d’oiseaux abandonnés ou des cadavres d’animaux présents dans les greniers, les cheminées, les conduits et les murs.
  • Par la fenêtre/ la porte : vous avez aéré votre maison ou des mites se sont faufilées par des orifices et trous divers parce qu’il y avait de la lumière et de la chaleur.
  • Via vos achats d’occasion: vous êtes fan de brocante, vide-grenier, friperies ou vêtements d’occasion, vous pouvez tout à fait avoir fait entrer les mites par ce moyen. Cela peut même venir d’un meuble d’occasion.

Aussi, sachez que les mites n’ont pas de saison particulière. Elles peuvent être présentes à n’importe quel moment de l’année…

Gif par Netflix
Gif par Netflix

Quelles problèmes posent les mites textile?

Les mites, alimentaires ou textiles, sont sans danger physique pour l’Homme. Néanmoins, une infestation de mites est un problème qui prend une dimension psychologique.

D’abord, parce qu’on se représente mentalement les larves dans ses habits que l’on va porter ensuite, et on se dit : “Peut-être qu’il y en aura, mais que je ne le verrai pas !”. Cet aspect dégoûtant peut être traumatisant pour une personne dont le foyer est contaminé.

Ensuite, car vous venez peut-être de vous acheter un magnifique chemisier à 80 euros et qu’il est déjà fichu. Dans ce cas, vous aurez perdu l’un de vos nouveaux habits préférés, que vous rêviez de porter encore et encore. Mais vous aurez aussi perdu 80 euros pour rien, dans cette histoire !

Les mites ont donc un coût financier, qui amène aussi à un coût psychologique important. Surtout quand on a l’impression que c’est sans fin, que les mites qu’on a tuées ne disparaissent jamais ! Alors, vous commencez à jouer au chat et à la souris avec elles, et votre moral en prend un coup, autant que votre portefeuille.

Et, petite parenthèse : la mite appartient à la famille des insectes bio-décomposeurs, elle peut aussi détériorer des collections d’insectes, animaux naturalisés, d’artefacts, objets et vêtements historiques. Donc, dans certains cas, elle a le pouvoir de causer des dégâts sur du matériel scientifique et historique !

Qu’est ce que mange une mite des vêtements ?

Les mites des vêtements se nourrissent de fibres d’origine animale comme laine, fourrure, soie, plumes, feutres et cuir, qui sont des éléments naturels qui composent nos vêtements.

Les mites s’attaquent rarement au coton et aux matières textiles synthétiques (comme le polyester ou la viscose) sauf si ces derniers sont mélangés avec de la laine ou des tâches de nourriture ou de transpiration.

En effet, les mites ont besoin comme nous d’un repas équilibré donc ils vont privilégier plutôt des vêtements “sales” où elles trouveront sueur, transpiration, cheveux qui leur donneront l’eau et les apports en vitamine B.

Ces matières contiennent de la kératine, une protéine que les larves des mites textiles dévorent. Il existe une autre catégorie d’insectes au comportement similaire mais qui ne vole pas: ce sont les anthrènes de tapis.

Voici donc les objets contenant des fibres naturelles les plus susceptibles d’être mangé par les mites:

  • Vêtements: chandails, écharpes, manteaux, pulls, etc…
  • Décoration, Tapisserie: moquettes, couvertures de tapis, tissus d’ameublement, objets décoratifs, rembourrage de de meubles (intérieur ou extérieur)
  • Literie: oreillers et couettes en duvet
  • Objets divers contenant du textile: jouets, support de taxidermie

A quoi servent les mites des vêtements ? Pourquoi existent-elles?

Dans la nature, les larves de mites se nourrissent de matières issus des nids d’oiseaux, de carcasses d’oiseaux et de mammifères.

Leurs rôles consistent à être des décomposeurs comme les vers de terre et autres insectes décomposeurs.

Elles s’attaquent à de la matière “morte” et vont ainsi participer à la décomposition de la fourrure, poils ou plumes d’un animal mort. Ou lorsqu’il y a des nids d’oiseaux vides, elles vont manger les restes de plumes, poils, laines…On pourrait dire qu’une mite textile a le don de repérer toutes matières textile d’origine animale qui ne trouve plus d’utilité.

Sans eux, il n’y aurait pas de recyclage de ces matières. Ils participent donc au recyclage naturel des matières afin que la vie continue.

Où trouver les mites des vêtements ?

Les mites textiles n’aiment pas la lumière et vont plutôt aller dans des coins sombres. Typiquement vous les trouverez dans les placards, les sous-sols, les greniers et tout autre zone de stockage à l’ombre, à proximité de leur nourriture et où il y a peu de passage.

Les larves préfèrent se nourrir dans des endroits sombres et tranquilles. Vous les trouverez rarement dans les vêtements du quotidien qui sont régulièrement portés, mis à la lumière et nettoyés.

On a plus de chance d’en trouver dans les placards, les penderies plutôt au niveau des habits que l’on ne touche plus pour la saison ainsi qu’au bord et en dessous des tapis ou sous les meubles à l’ombre.

Quels lieux professionnels sont à risque des mites textiles ?

Certains endroits sont à risque comme les musées, les marchands de tapis, les boutiques d’artisanat, les taxidermistes ou bien les fourreurs.

Dans les musées, des collections entières peuvent être attaqués par les mites. Une bonne protection contre les mites doit être mis en place dans le cadre de la conservation d’objets et de vêtements anciens.

Faut il utiliser des boules anti mites?

Les boules à mites furent un temps utiliser pour lutter contre les mites. Cependant ces boules utilisent des composants désormais reconnus comme dangereux pour la santé humaine comme la naphtalène ou le paradichlorobenzène. Ces produit sont interdits en France cependant ils semblent que dans d’autres pays, on continue à utiliser ces produits et que la difficulté à réguler le commerce permet à ce que l’on trouve encore ces produits dangereux.

“La naphtaline est un dérivé du naphtalène, un produit chimique désormais reconnu cancérigène. Classé comme pesticide chimique, la naphtaline est interdite en France et en Europe depuis 2008″

Le paradichlorobenzène se présente sous la forme de petites boules blanches de la taille d’une bille avec une forte odeur chimique. Son ingestion provoque: salivation, vomissements et diarrhée. Les effets peuvent être plus graves.

Les animaux domestiques peuvent être attirés par ces boules et peuvent représenter un vrai danger pour ces derniers (tout comme pour un enfant!).

Comment se protéger de manière préventive contre les mites des vêtements?

Nettoyer avec de ranger

Avant un stockage de vêtements, les lainages devraient idéalement être nettoyés à sec ou lavés avec d’être rangé pendant une longue période. Le nettoyage permet de tuer les œufs ou les larves présentes. Cela élimine les odeurs de transpiration qui ont tendance à attirer les mites.

Brosser ses vêtements permet de détruire les oeufs de mites et de faire tomber les larves de mites. Les larves de mites n’aiment pas la lumière. En conséquence, elles vont tomber car elles vont rechercher un endroit à l’ombre.

Éviter de laisser vos pulls et vêtements à risques sales trop longtemps

Par flemme, on peut garder son pull sans trop le laver car il n’apparait pas trop sale… la transpiration, les taches invisibles pourront rendre encore plus appétent votre pull pour les mites et en plus si vous le laissez dans un coin sombre….

Secouer régulièrement vos vêtements et exposer les vêtements à la lumière

Les mites détestent être dérangés. Nettoyage, aspirateur, lumière…. Elles adorent les lieux tranquilles et à l’ombre. Faites cela au moins 1 fois par mois.

Ranger dans des sacs, housses et bacs en plastique hermétiques

Les articles doivent être ensuite être emballés idéalement dans des sacs ou housses hermétiques. Il existe aussi des bacs en plastique. Il faut juste s’assurer qu’ils soient bien hermétiques.

Evitez d’enfermer vos produits en y rajoutant un produit chimique type naphtalène ou du paradichlorobenzène, connu pour être toxique.

Aspirer régulièrement

Aspirer régulièrement tapis, sous les meubles et autour des penderies et placards de rangement.

Faites vérifier vos cheminées et sous vos toitures

Faites vérifier vos cheminées et sous vos toitures régulièrement pour vérifier qu’il n’y a pas de nids d’oiseaux ou cadavres d’animaux.

  • Moustiquaire : évitez de faire rentrer les petites bêtes !
  • Spray naturel pour bois : il existe des sprays à pulvériser dans ces recoins qu’adorent les mites. Celui-ci est une huile et peut être pulvérisé dans les commodes, les placards en bois, sans risquer de les abimer. Le bois s’en imprègne, et c’est ce qui le rend plus efficace que des sprays qui sont seulement présents et efficaces dans l’air sur une courte durée. Bio, il est non toxique. Vous ne risquerez donc pas de mettre en danger votre santé, si vous posez des vêtements sur une surface traitée, puis que vous les portez sur votre peau.
  • Spray naturel : vous trouverez aussi du spray qui se vaporise directement sur les vêtements, dans les placards. Le produit restera dans l’air et protègera vos vêtements ! Les mites vont détester ses huiles essentielles naturelles.
  • Diffuseur : il protège vos vêtements et autre textiles des mites. Ce lot de diffuseurs s’accroche à la tringle ou se pose sur une étagère, pour 3 mois. Ainsi, l’huile essentielle de lavandin dont ils sont composés est une odeur si désagréable pour l’odorat sensible des mites, qu’elles auront très vite fait de fuir votre dressing ! Un peu comme ça…
Gif par GBBO
Gif par GBBO

Est ce que les répulsifs naturels à base de plantes fonctionnent contre les mites?

Une étude [3] montre l’intérêt d’utiliser des extraits de plantes naturelles notamment des aromatiques pour se défendre des mites. Elles démontrent que certaines plantes ont un effet répulsif. Elles aident à réduire nettement la population de mites présentes. Par exemple, la lavande a permis de faire déposer 80% des oeufs sur la moquette de contrôle (non imprégné) au lieu de la moquette imprégnée. Dans ce cas, ce ne sont pas les feuilles mais les épis qui ont été efficaces.

Cependant elles ne vont pas éradiquer ni résoudre complètement le problème des mites… ce n’est pas une solution efficace à 100% mais qui aide grandement.

Est ce que le cèdre est efficace contre les mites textiles?

Oui et non… cela dépend. L’odeur de cèdre est clairement efficace contre les mites textiles. Des études semblent montrer que cela peut tuer une petite quantité de larves de mites et qu’il y a un effet répulsif.

Cependant, avec le temps, le cèdre va perdre ses propriétés et donc l’effet va s’estomper. C’est une excellente alternative aux produits chimiques mais c’est une solution qu’il faut renouveler régulièrement pour être efficace.

Est ce qu’un coffre de rangement en bois de cèdre protège des mites?

Contrairement à ce que pense beaucoup de gens, le fait de ranger ses vêtements dans un coffre en bois en cèdre ne permet pas de se protéger des mites. D’abord, il faut qu’il y ait une bonne étanchéité avec un bon joint et la concentration en cèdre n’est pas suffisante pour avoir un effet répulsif ou mortel sur les mites textile.

Est ce que les trichogrammes sont efficaces contre les mites textiles?

Dans notre article sur les trichogrammes anti mites, nous vous expliquons ce qu’est un trichogramme et en quoi ce prédateur naturel des mites peut devenir votre allié (lutte biologique contre les mites). Cependant, nous relativisons également son utilisation. En effet, leur efficacité est nettement moins prononcée par rapport aux mites alimentaires.

En effet, le parcours étant plus sinueux et compliqué dans des vêtements, les trichogrammes ont une mobilité plus faible. Le traitement doit au moins durer 4 mois au minimum. Le traitement seul ne vous garantira pas d’y arriver.

Et il faut à côté de cela ajouter pièges à phéromones et diffuseurs + vérifications régulières pour avoir une stratégie gagnante.

Les trichogrammes sont utiles s’ils sont utilisés correctement, encore faut il que les trichogrammes puissent arriver jusqu’aux oeufs, tandis que d’autres mites adultes vont aller pondre sur un autre vêtement.

Comment se débarrasser des mites des vêtements?

Il est fort probable pour que si vous lisiez ce passage, c’est parce qu’une mite a mangé l’un de vos plus beaux habits. Vous avez donc une revanche à prendre !

Vider vos armoires et inspecter tous les vêtements

Vider vos armoires de vos vêtements et inspectez tous les vêtements à la recherche de mites, larves, oeufs, etc… pensez à vérifier l’intérieur des poches, sur l’arrière du tour de cou.

Nettoyez vos étagères et votre penderie

Passez un coup d’aspirateur puis nettoyez avec une éponge avec de l’eau vinaigrée (50/50). Le vinaigre est acide. Les mites n’aiment pas l’odeur du vinaigre et cela participera à nettoyer et détruire oeufs et larves de mites. Pensez bien à faire les coins et toutes fissures, craquelures,…

En plus, vous pouvez aussi pulvériser un insecticide naturel. Bien aérer votre pièce après cela.

  • Pièges à phéromones : installez des pièges qui décimeront la population mâle des mites, empêchant ainsi les femelles de se reproduire. Les mâles seront attirés sur la partie gluante par l’odeur de phéromones (hormones sexuelles) et seront pris au piège. Un piège dure 3 mois environ.
  • Sprays : peu importe le type de spray, continuez à en mettre ! La combinaison pièges/ sprays permet d’être bien plus efficace.
  • Lavez les habits : le mieux, c’est à 60°C. Puis, passez-les au sèche-linge.
  • Congélateur : pour les vêtements fragiles qui ne peuvent pas être passés à 60°C en machine à laver, mettez-les au congélateur. Les mites ne résistent pas au froid extrême, elles seront mortes en 3 jours.

N’ayez pas peur de riposter contre ces nuisibles, et de reprendre le contrôle de votre garde-robe ! Retrouvez tous nos produits pour lutter contre les mites des vêtements sur notre site Tout Allant Vert !

Sources:

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *