Mites alimentaires : le guide complet pour se débarrasser et se protéger

Les mites alimentaires peuvent être une vraie plaie. Lorsqu’on en est infesté, cela peut vide être un cauchemar. Certains d’entre vous les trouvent dégoûtantes et répugnantes. Quelle horreur ! Mais ne vous inquiétez pas : des solutions existent contre ces petites bêbêtes nuisibles qui peuvent nous mener la vie dure. Alors quelles actions sont efficaces pour se débarrasser des mites alimentaires et pour qu’elles ne reviennent plus ?

Cet article vient compléter notre guide général sur les mites, et vous explique comment ces mites fonctionnent pour mieux lutter contre elles.

Sommaire

A quoi ressemble une mite alimentaire ?

L’appellation “mites” est en effet très large et contient de nombreuses espèces d’insectes volants nuisibles. Il y a plusieurs variétés de mites. On distingue souvent les mites alimentaires des mites textiles.

Malgré le fait qu’il soit peu reluisant, ce gros plan vous donne un très bonne image d’une mite alimentaire, qui appartient à la famille des pyrales.

Mite alimentaire par Cnews

Pourquoi y-a t-il des mites alimentaires ?

Les mites alimentaires font partie des insectes décomposeurs comme les vers, les chenilles, les acariens, etc… certains s’en prennent aux textiles et d’autres aux aliments. Grâce à eux, le recyclage naturel de certains éléments est assuré. Ils permettent à certaines matières de retourner à la terre pour être recyclées et réutilisées dans le cycle de la vie. Sans eux, point de recyclage !

Sauf qu’on n’a pas forcément envie que nos denrées alimentaires redeviennent poussière.

Que mangent les mites alimentaires ?

D’abord, il n’y a pas un seul type de mites alimentaires mais plusieurs variétés, et chacune a plus ou moins sa spécialité.

Dans nos contrées européennes, on trouvera plutôt ces dernières :

  • Pyrale des amandes, teigne de l’amandier ou teigne des entrepôts (Ephestia cautella)
  • Pyrale de la farine, Teigne de la Farine, Papillon gris de la farine, Pyrale de Kuhn (Ephestia kuehniella)
  • Pyrale des fruits secs ou Pyrale indienne des fruits secs (Plodia Interpunctella)
  • Teigne des grains (Tinea granella)
  • Teigne des semences (Hofmannophila pseudospretella) – Rare
  • Teigne du cacao ou pyrale du tabac (Ephestia Elutella)

Dans les climats plutôt tropicaux, on trouvera la Plodia interpunctella, appelée aussi Teigne des fruits secs ou Pyrale indienne des fruits secs. Elle est connue pour savoir bio-dégrader du plastique comme le polyéthylène.

Autant dire que tout ce qui est considéré comme aliment sec ou épicerie en vrac est susceptible d’être mangé par ces insectes.

Au menu des mites alimentaires :

  • Biscuits
  • Chocolat, tablettes de chocolat
  • Croquettes des animaux de compagnie
  • Céréales, muesli, flocons d’avoine
  • Farine
  • Fruits secs (raisins secs, abricots secs, figues sèches)
  • Haricots
  • Noix
  • Pâtes, riz, semoule, graines
  • Sucre
  • Autres aliments stockées

Est-ce que les mites alimentaires vont s’attaquer à mes vêtements ?

Les mites alimentaires sont une variété de mites qui ne s’attaquent qu’à vos aliments. Elles ne mangent pas de textiles ou de vêtements. Pour cela, ce sont plutôt les mites des vêtements, qui sont totalement différentes. Les mites alimentaires peuvent s’attaquer à du plastique ou du carton, mais en général, c’est juste pour créer un chemin.

Comment repérer des mites alimentaires dans ses denrées ?

Les mites ont différentes tailles selon leur stade de développement… de minuscules œufs à l’état de larve et de chenille au papillon bien visible… De plus, elles peuvent perforer les emballages des aliments (carton, plastique) pour bien s’y glisser. En général, vous constaterez une sorte de petite toile style toile d’araignée ou des filaments blanchâtres au sein des aliments.

Les adultes se présentent sous forme de papillons volants… forme la plus reconnaissable.

Comment les mites alimentaires arrivent chez vous ?

Si vous ne vous attaquez pas à la source de la contamination, vous risquez de vous retrouver à nouveau dans cette situation. Alors, il faut d’abord essayer d’en comprendre l’origine.

Comment ont-elles fait pour arriver chez vous ? Voici les principales sources d’entrées des mites alimentaires.

  • Un lieu proche contaminé : l’un de vos voisins (logement/ commerce) est infesté, il a laissé sa fenêtre ouverte et hop ! L’insecte s’est envolé vers de nouveaux horizons (en l’occurrence, votre cuisine). Ou alors, une personne peut avoir eu son logement contaminé et a tout jeté à la poubelle. Les mites continuent de se multiplier dans celle-ci et aussitôt, tout le voisinage est contaminé.
  • Par une fenêtre ou une porte ouverte : il fait chaud, c’est l’été et vous avez besoin de rafraichir votre logement. Les mites vont alors profiter pour y rentrer. Elles sont attirées par la lumière.
  • Via vos achats alimentaires : les mites peuvent avoir été ramenées chez vous sans que vous vous en aperceviez, particulièrement si vous achetez du vrac.
  • Via un travail dans une usine de production alimentaire : manque de chance, vous travaillez dans une usine de production alimentaire et une contamination dans l’usine vous a fait ramener ces bêtes chez vous !

Donc, statistiquement, vous augmentez vos chances d’être contaminé si vous vivez dans un lieu à forte concentration de population ou si vous habitez à proximité de lieux de stockage de denrées alimentaires (commerces, usines, grossistes, etc…).

Attention ! Un simple contrôle visuel n’est pas suffisant, car bien que visibles quand elles sont adultes sous forme de papillons, les œufs, eux, sont minuscules et quasi invisibles à l’œil nu.

Est-ce que les mites alimentaires volent loin ?

Il n’y a aucune information à ce sujet sur les mites alimentaires. Cependant des études ont montré que certaines espèces de mites pouvaient migrer sur une centaine de kilomètres, avec l’aide de vents puissants, dont elles savent profiter.

La question se pose peut être moins pour les mites alimentaires.

En effet, pour les mites alimentaires, étant donné la répartition de la population humaine, elles n’ont pas besoin d’aller très loin, surtout en ville et dans les immeubles. Parfois, elles suivent simplement les flux de distribution de l’alimentation. Elles peuvent donc être tranquillement transportées par voiture, camion, bateau et avion.

Comment se protéger des mites alimentaires et prévenir une infestation ?

Que devez-vous faire ? Que ne devez-vous pas faire ? D’abord, pensez aux mesures de prévention. Comme expliqué plus haut, les mites alimentaires viennent forcément de l’extérieur, que ce soit par vos fenêtres ou via vos courses alimentaires.

Voici plusieurs pistes pour prévenir.

  • Faites attention à la lumière la nuit : les mites adultes sont attirées par la lumière la nuit. Donc, soit on ferme les fenêtres, soit on pose une moustiquaire. Si vous avez une fenêtre à proximité d’un lampadaire, fermez-la !
  • Posez une moustiquaire : elle vous permettra de continuer à aérer votre foyer sans risquer de voir une petite bestiole voler et venir faire sa vie à côté de la votre.
  • Congelez vos aliments achetés en vrac : passez vos aliments achetés, notamment en vrac, dans votre congélateur ! 48 heures suffisent à tuer d’éventuelles mites.
  • Stockez vos aliments dans des bocaux hermétiques : lorsque vous avez rapporté votre paquet de farine neuf, une fois à la maison, stockez-la dans un récipient qui est hermétique avec un joint. Puis, préférez un endroit de conservation frais pour vos réserves. Les mites sont capables de s’infiltrer par de très petits espaces. Un paquet même non-ouvert peut avoir été contaminé.
  • Mettez du répulsif naturel anti-mites : sachez également que les mites ne supportent pas l’odeur des clous de girolle, véritables alliés ! Elles n’aiment pas non plus celle de la lavande, du citron… Elles fuiront donc ces zones qui “empestent”.

Comment savoir si on est infesté par des mites alimentaires ?

Posez un piège à phéromones contre les mites alimentaires et vérifiez-le régulièrement. Si vous constatez un nombre de mites croissant, c’est que vous êtes en pleine infestation. Il faut agir au plus vite.

Où se cachent les mites alimentaires ?

Pour se développer, les mites alimentaires vont favoriser les lieux plutôt sombres. Typiquement : les réserves et les placards. Une fois adultes, la nuit, elles vont rechercher plutôt la lumière en vue de s’accoupler. Elles se déplacent en mode zigzag.

Si vous n’arrivez pas à les localiser, regardez bien les petits espaces. Aidez-vous d’une lampe et/ ou d’une loupe. Regardez dans les coins, fissures, dans les emballages (cherchez des petits trous), sous les étagères, etc…

Est-ce que les mites alimentaires sont dangereuses ?

Les mites alimentaires, à part être ennuyantes parce qu’elles s’attaquent à nos aliments, ne sont pas dangereuses. Elles sont inoffensives, aussi bien pour nous êtres humains, que pour nos animaux de compagnie (chiens, chats, etc…). Elles ne mordent ni ne piquent.

Cependant, indirectement, elles peuvent poser quelques problèmes de santé. Le souci vient davantage du fait que les mites laissent derrière elles des toiles, des excréments, des cadavres et des restes de cocons. Elles favorisent aussi la décomposition bactérienne des aliments contaminés.

Alors, les aliments se dégradent par l’apparition de bactéries, champignons et autres microbes favorisés par la présence des toiles.

Il n’a cependant jamais été rapporté que cela avait causé des maladies ou de grands problèmes de santé, mais plutôt des problèmes intestinaux ou des risques allergiques pour certains.

Est-ce que les mites alimentaires sont porteuses de maladies ?

Les mites alimentaires ne sont pas connues comme diffuseurs de maladies, d’éléments pathogènes ou de parasites. Bref, elles ne représentent pas une menace pour la santé humaine. Sauf si pas de chance, vous êtes allergique aux mites ou l’un de leurs composants.

Est-ce dangereux de manger des larves de mites ?

Vous ne craignez rien si vous mangez par mégarde des larves de mites alimentaires. Les conséquences sont plus “psychologiques”. Les mites, leurs larves et leurs toiles sont perçues comme dégoûtantes et forcément, ça ne donne pas envie. Dans certaines cultures, les larves se mangent. Les larves sont connues comme de bonnes sources de protéines et de graisses saines.

Sauf risque allergique, être tombé sur une larve d’un autre insecte, ou d’une larve qui a mangé quelque chose d’empoisonné, il n’y a aucun effet connu. En effet, certaines larves d’autres insectes peuvent être toxiques, empoisonnées avec du venin.

Peut-on toucher une mite alimentaire sans risques ?

En général, les mites alimentaires peuvent être touchées sans risques. Il existe une peur qu’en les touchant, on les tue. En effet, les ailes des mites sont recouvertes d’écailles. Ces dernières peuvent se perdre.

Comment fonctionne le piège à phéromones contre les mites alimentaires ?

En effet, une fois que vous vous êtes débarrassé de celles que vous avez vues, il y en a certainement d’autres qui se cachent !

Le piège à phéromones est fait pour vous simplifier cette tâche ! On vous explique le principe : tuer tous les mâles pour que les femelles ne puissent plus se reproduire et meurent sans descendance. Parce qu’en effet, une mite peut pondre plusieurs centaines d’œufs qui deviennent larves au bout de 4 jours et adultes en un mois. Les mites arrivées à l’âge adulte vivront encore 15 jours, bien assez longtemps pour se reproduire ! Il est donc important d’agir vite.

Comment ça marche ? C’est très simple : le piège est gluant, assez pour retenir les mites mâles. Les mâles sont attirés par des phéromones, une hormone sexuelle, qui les piège inexorablement.

Plus il y aura de mites mâles sur votre piège, plus vous êtes infesté ! C’est une sorte de méthode qui quantifie et agit en même temps.

Pour les surfaces importantes, il existe des pièges en conséquence : les pièges anti-mites alimentaires 70m2.

Quelle est la durée de vie d’une mite alimentaire ?

Une mite adulte (papillon) vit en général 1 à 2 semaines le temps de se reproduire.

Quel est le cycle de reproduction des mites alimentaires ?

Pendant les mois d’été, le cycle de vie dure en moyenne 8 semaines (2 mois). Les chiffres suivants sont donnés à titre indicatif sachant que selon les espèces de mites et les conditions environnementales, le cycle de reproduction peut varier.

Les mites se développent suivant 4 étapes :

  1. Oeuf : 2 jours à 2 semaines
  2. Larve : 6 à 9 semaines selon la température
  3. Cocon : (pupe) : 2 à 3 semaines
  4. Adulte : 1 à 2 semaines

Ces chiffres font référence à celle qui est la plus répandue en Europe, la Ephestia kuehniella.

Phase 1 : La ponte des œufs

Une mite “femelle” peut pondre jusqu’à 500 œufs avec une moyenne de 200 à 300 œufs. En général, elle pond tout d’un coup ou sur 2 semaines. Les œufs sont à proximité des aliments et mettront 7 à 14 jours pour éclore.

Phase 2 : Les larves qui dévorent tout !

Le stade larvaire est celui qui fait le plus de dégâts et est le stade le plus long. Les larves affamées vont tout dévorer et faire des déjections. Les déjections et les toiles vont contaminer les aliments, les rendant impropres à la consommation. En fonction des conditions et de la nourriture disponible, le stade larvaire pourra durer de quelques mois à un peu plus.

Phase 3: Le cocon, la phase de transformation

Après avoir bien mangé, les larves font un cocon autour de leur corps. Ces cocons sont souvent cachés dans les toiles tissées, mélangées aux déjections. 2 à 3 semaines plus tard, le papillon émerge.

Phase 4 : Le mite adulte, la phase papillon de nuit

Enfin dernière phase, les mites adultes… leur but est de trouver un partenaire pour s’accoupler ou mourir assez rapidement. Leur durée de vie varie entre 1 à 2 semaines. Parfois on ne les voit même pas, on retrouve leurs cadavres quand on balaye.

Les mites adultes sont assez fortes pour percer le plastique d’un emballage. Alors les paquets même fermés d’aliments peuvent avoir été infestés par les mites.

Quelle est la température favorable au développement des mites alimentaires ?

En général, les mites alimentaires vont se développer et se reproduire plutôt par des températures situées entre 15°C et 35°C.

Pour certaines espèces comme la Pyrale indienne que l’on trouve dans les Amériques, c’est à partir de 10°C. En dehors de ces plages de température, les mites se développent moins vite et leur cycle de reproduction est nettement plus allongé, leur de taux de survie est plus faible.

Ainsi pour la Pyrale de la farine, une étude [1] a montré que le taux d’humidité et la température intervenaient fortement dans le développement de ces mites. A 10°C, il y a moins de mites adultes qui apparaissent qu’à 28°C. A 31°C, il n’y avait plus de mites adultes. Les œufs éclosent entre 12°C et 31°C. La température idéale est de 25°C.

Le développement était plus long et plus difficile avec un taux faible d’humidité de 40% que de 70% mais à partir d’une certaine température, cela n’avait aucune incidence.

Est-ce que les mites alimentaires disparaissent l’hiver ?

L’hiver, les mites alimentaires sont propices à moins se développer. Cependant, si les mites sont chez vous, il est rare que vous laissiez votre logement dans le gel. Au contraire, on a tendance à chauffer son habitation, donc si vous n’avez pas fait le ménage, les mites continueront leurs petites vies. Les mites se prêtent bien aux conditions de vie humaine.

D’ailleurs, elles vont plutôt préférer les lieux chauffés avec des réserves de nourriture (type réserves à proximité d’un four, boulangeries, moulins, etc…).

Est ce que les mites alimentaires résistent au froid ?

Comme de nombreux insectes, les mites alimentaires ne vont pas résister au froid. Elles vont comme tous chercher un lieu chaud où elles pourront survivre face au climat extérieur. Et donc, ceci explique qu’un passage des aliments dans un congélateur permet de les tuer.

Est ce que les mites alimentaires résistent à la chaleur ?

Les mites alimentaires, si elles sont exposées à une forte chaleur, peuvent en mourir. Nous l’avons vu, une trop grande chaleur peut ralentir, voire totalement diminuer les chances de survie de développement des mites.

Ainsi, certains ont constaté qu’on pouvait éliminer les mites en les exposants à 50°C pendant 4 heures ou à 60°C pendant 2 heures. Bien sûr, l’utilisation du chaud n’est pas sans risques. Les larves peuvent être tuées en les exposant avec un appareil à vapeur (type nettoyeur à vapeur).

Quelle est la saisonnalité des mites alimentaires ?

Les mites se reproduisent toute l’année. Elles se développent plus fortement à partir du printemps et le pic de développement et de visibilité est souvent plutôt vers la fin de l’été (aout-septembre). L’hiver, elles se font moins remarquer, car les conditions climatiques ne leur permettent pas de se développer. Néanmoins elles survivent à proximité des humains, qui gardent leur logement chaud l’hiver et ont des réserves de nourriture.

Le changement climatique affecte t-il le cycle des mites alimentaires ?

Au regard des informations (données Google + périodes de canicules), il semble y avoir une corrélation entre des années plus chaudes et le nombre de requêtes sur les mites alimentaires. En regardant le nombre de jours chauds sur l’année, il parait évident que le changement climatique est favorable à la multiplication des mites : plus tôt en saison grâce à des jours plus chauds et une prolongation en fin de saison puisque les températures sont plus clémentes plus longtemps. Les mites sont très sensibles au changement de climat et donc on pourrait avoir à terme une évolution qui favorisera ou défavorisera certains types de mites.

A partir de quand faut il s’attaquer aux mites ?

En général, si vous avez beaucoup de papillons de mites, c’est que cela fait déjà un certain temps qu’elles sont installées : au moins 2 mois. Donc, plus tôt vous vous attaquez aux mites, le mieux c’est, par exemple en posant un piège à mites alimentaires pour les détecter. Et quand vous savez que c’est la saison des mites, effectuez un traitement préventif.

Que faut-il faire si on est envahi de mites alimentaires ?

Photo par Réussir sa croisière à la voile
Photo par Réussir sa croisière à la voile

Encore une image peu reluisante… mais il fallait que nous vous montrions à quoi ressemble de la nourriture contaminée. Maintenant, nous pouvons commencer les mesures drastiques d’extermination ! Alors comment se débarrasser des mites alimentaires ?

Mettre ses aliments au congélateur, puis les jeter

Vous vous demandez sûrement quelle importance ça a de passer vos aliments contaminés au congélateur, pour les jeter ensuite. C’est très simple : 48 heures au congélateur permettent de tuer les mites. Si vous les enfermez simplement dans votre poubelle, elles ne risquent pas de mourir (elles vont plutôt apprécier leur festin). Si vous ouvrez votre poubelle, elles risqueront de s’envoler. En somme, il faut les tuer pour résoudre le problème !

Enfermez les aliments contaminés dans un sac et mettez le tout au congélateur.

Vérifier ses aliments et les conserver dans des bocaux

Pour éviter toute surprise désagréable, nous vous conseillons de vérifier tous vos aliments. C’est long et fastidieux, mais vous aurez besoin de vider vos placards pour vous assurer qu’il n’y en a pas ailleurs qui se reproduiraient ensuite.

Aussi, optez pour des bocaux hermétiques avec joint. Une fois que vous êtes sûr que votre cacao ne contient pas de mites, préférez le vider dans un petit bocal transparent, bien fermé et hermétique. C’est une sûreté supplémentaire qui n’est pas à négliger ! Et en plus, vous pourrez jeter tous ces emballages parfois encombrants et pas très esthétiques.

Nettoyer ses placards

Il est également très important de bien nettoyer vos placards si vous avez découvert une infestation. Privilégiez le vinaigre, car en plus de nettoyer, les mites détestent sa forte odeur. Utilisez un spray (flacon vide) que vous remplissez d’un mélange eau et vinaigre. Aspergez et nettoyez ! Vous pouvez vous aider d’un aspirateur pour ne laisser aucune chance à ces êtres minuscules.

Photo par Brooke Lark sur Unsplash
Photo par Brooke Lark sur Unsplash

Installez des pièges à phéromones

Les pièges à phéromones permettent de diminuer la population de mites mâles, et donc réduisent les chances de multiplication des mites alimentaires. Cependant, si vous avez déjà de nombreux mites adultes présentes, c’est qu’il y a une forte probabilité qu’il y ait déjà des œufs de mites alimentaires qui vont éclore par la suite.

Cette solution n’est pas suffisante à elle seule et il est nécessaire de s’attaquer aux œufs grâce aux micro-guêpes.

Achetez un traitement anti-mites alimentaires pour détruire les œufs

La solution très efficace pour éliminer les mites alimentaires, c’est d’utiliser leur ennemi naturel. On appelle cela la lutte biologique. Il s’agit des trichogrammes, que l’on appelle aussi les “micro-guêpes”, car au microscope, elles ressemblent à des guêpes mais elles ne volent pas. Par ailleurs, elles sont tellement petites que vous ne les verrez pas à l’œil nu.

Les trichogrammes sont des prédateurs naturels de mites (ils sont inoffensifs pour l’Homme) et pondent à l’intérieur des œufs de mite. Elles se nourrissent des œufs de mites et prolifèrent grâce à leur présence.

Ainsi, sans œufs (et donc nourriture), les micro-guêpes disparaîtront d’elles-mêmes.

Ce traitement doit durer 2 mois afin de couvrir le cycle de reproduction des mites. Un traitement trop court et vous êtes certain de pouvoir repartir dans un nouveau cycle de reproduction des mites alimentaires.

De plus, vous pouvez les utiliser en complétant par un piège à mites, pour plus d’efficacité.

Y a t-il une solution définitive aux mites alimentaires ?

Les mites alimentaires existent depuis la nuit des temps et partout dans le monde où il y a de la nourriture stockée en quantité. Elles se disséminent à travers les échanges commerciaux, les ports, les lieux de stockage depuis le lieu où c’est produit, jusque chez le consommateur. De ce fait, il n’est pas possible de dire aujourd’hui qu’on sera débarrassé à vie des mites alimentaires. Cependant en prenant des précautions de prévention et en étant prêt, on peut en limiter les risques.

Quelle est la période idéale pour traiter les mites ?

Comme vous l’avez compris, l’été est la période optimale pour le développement des mites et donc si vous avez des mites à cette période, c’est qu’il est déjà trop tard.

A partir du printemps, posez des pièges anti mites alimentaires qui vous serviront d’indicateur.

Avant le début des vacances d’été, commencez un traitement anti mites alimentaires qui va durer 2 mois. Ce traitement nécessite que vous soyez là pour recevoir le traitement et le disposer. A combiner avec vos vacances. Par exemple, si vous partez en août, commencez un traitement pour couvrir juin-juillet, à partir de mi mai.

Ensuite pour préparez l’hiver et évitez de stocker des mites prêts à se redévelopper dès que les conditions, posez des pièges à proximité de vos aliments. Mettez des diffuseurs répulsifs aux endroits stratégiques. Et au moindre signe de présences de mites, démarrez un traitement.

Quelles huiles essentielles répulsives contre les mites alimentaires?

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes qui par des processus d’extraction permettent de récupérer l’odeur et les flaveurs d’une plante de manière concentré.

Les odeurs de certaines plantes peuvent être assez répulsives pour que les mites ne viennent pas chez vous. A pulvériser, à diffuser à des endroits stratégiques comme les entrées de votre logement, à proximité de vos réserves de nourriture (attention à éviter que cela vienne imprégner vos aliments). Voici une liste d’huiles essentielles connues pour être répulsive.

  • Huile essentielle de Laurier
  • Huile essentielle de cannelle
  • Huile essentielle de menthe poivrée
  • Huile essentielle de citronelle
  • Huile essentielle de clou de girofle

Quels produits anti mites alimentaires acheter?

Pour résumer les différents points abordés dans cette article, voici un récapitulatif des produits nécessaires à une bonne lutte contre les mites alimentaires

  • En préventif, pour se protéger
    • Moustiquaire au niveau des fenêtres
    • Produit répulsif naturel qui n’imprègne pas vos aliments
    • Bocaux de conservation hermétique avec joint
    • Piège à phéromone anti mites alimentaires
    • Répulsif naturel anti mites type Huile essentielle ou extrait de plante
  • En curatif, pour s’en débarrasser
    • Vinaigre pour nettoyer placards et contenants contaminés
    • Un spray (disponible sur notre site) pour pulvériser votre mélange vinaigre eau
    • Piège à phéromone contre les mites
    • Traitement micro-guêpes sur 2 mois (le temps de couvrir le cycle de reproduction des mites)
    • Beaucoup d’huile de coude!

Que ce soit en préventif et curatif, idéalement disposer d’un congélateur et d’un aspirateur.

Important: mettre tous les aliments contaminés au congélateur avant de les jeter à la poubelle ou au compost (c’est encore mieux!). Vous pourriez contribuer à diffuser les mites alimentaires sans le savoir.

Vous retrouverez la majorité de ces produits sur notre boutique Tout allant vert.

Où acheter des produits contre les mites alimentaires ?

Enfin, nous espérons que cet article vous aura aidé à y voir plus clair sur les mites et leur infestation ! Nous savons à quel point cela peut être dégoûtant, voire traumatisant si vous avez ingurgité par erreur une larve. Et rien que le fait de savoir qu’il y a des bêbêtes dans vos aliments, ça répugne ! En plus de vous faire jeter une partie de votre nourriture, donc de vous faire jeter votre argent par les fenêtres. Alors n’attendez plus !

Retrouvez notre sélection de produits anti-mites ainsi que nos produits de conservation alimentaire sur notre site Tout Allant Vert, pour lutter contre ces nuisibles et de manière naturel et écologique!

Sources:

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *