5 expériences simples pour faire des économies d’eau en famille

Ce 22 mars 2015, c’est la journée mondiale de l’eau. Elle a été crée pour informer sur l’eau. Ben, oui, on ne peut pas toujours tout savoir… Alors, en ce dimanche de début de printemps, nous vous proposons quelques expériences et astuces simples et pas cher pour faire des économies d’eau et s’amuser seul ou en famille autour d’un projet commun à tous et pédagogique !

Chaque goutte compte : je partage avec les plantes

Aujourd’hui, je conserve toute l’eau qui ne contient pas de produit d’entretien, savon… et je le donne aux plantes !

Comment ? En mettant un récipient (panier à salade, bassine, saladier…) dans le fond de l’évier.

L’eau qui sert à laver les légumes, se rincer les mains, ou le fond des verres d’eau non bus, donnez-les aux plantes ! Vidée dans le robinet, c’est de l’eau perdue ! Autant en faire profiter les plantes (d’intérieur, du balcon ou du jardin).

Vous prendrez conscience en une journée de toute l’eau qui part dans l’évier alors qu’elle pourrait être réutilisée. Mais attention à ne pas noyer les plantes quand même !

Les toilettes : j’installe un système D pour utiliser moins economiseur eau toiletted’eau

Les toilettes sont un gros poste de consommation d’eau, environ 9 litres d’eau à chaque chasse d’eau.

Alors, pour remédier aux litres d’eau gaspillés à transporter nos excréments, vous pouvez :

  • mettre une bouteille pleine, brique ou autre objet lourd dans le fond de votre chasse d’eau (pour diminuer le volume à remplir). Une bouteille d’1 litre économisera 1 litre à chaque chasse d’eau!
  • jouer sur le poids du flotteur pour qu’il remplissent moins votre chasse d’eau avec un économiseur d’eau ou un fil auquel vous aurez accroché un objet d’environ 150-160 cm.

C’est simple à mettre en œuvre et pas cher !

L’idéale, ce sont encore les toilettes sèches ( voici les nôtres) : 0 euros pour l’eau ! Mais, tout le monde n’a pas la possibilité de changer pour ce genre de toilette.

Je teste mon débit d’eau

Avant d’installer réducteur, mitigeur ou autre à vos robinets, douches, baignoire… faites un test simple pour connaître votre débit d’eau.

Le débit d’eau, c’est quoi ?

C’est le nombre de litre d’eau qui coule de votre robinet en 1 minute !

Prenez une bouteille d’eau de 1 litre ou tout autre récipient qui puisse contenir 1 litre et chronométrez le temps que met ce récipient pour se remplir robinet à fond. Puis calculez : (60 secondes / nombre de secondes chronométrées pour remplir votre bouteille), vous aurez le débit de votre robinet !

  • Si 1 litre coule en 5 secondes, vous avez un débit de 12 litres à la minute (c’est la normal en France)
  • Si 1 litre coule en 4 secondes, vous avez un débit de 15 litres à la minute (c’est beaucoup, pensez à investir dans un réducteur !)
  • Si 1 litre coule en 6 secondes, vous avez un débit de 10 litres à la minute (vous serez plus économe en eau !)

Il existe aussi des appareils de mesure ou des débitmètres, mais la bouteille en plastique est plutôt économique.

Et, une fois votre bouteille remplie, utilisez cette eau à bon escient ! Ne la jetez pas dans l’évier ou le lavabo, elle est propre.

Faites la chasse aux fuites !

Pour détecter si vous avez des fuites, il vous suffit de comparer votre compteur à eau entre 2 moments où personne chez vous n’avez consommé de l’eau.

Le soir, juste avant d’aller dormir, notez le nombre qui apparait sur votre compteur à eau. Le lendemain matin, au réveil, regarder si le compteur à bouger ou indique toujours le même nombre. (attention, si vous avez un chauffe-eau qui fonctionne la nuit, faites ce test avant de partir du travail et en rentrant du travail). Le principal est de ne pas avoir d’appareil qui tire de l’eau entre les deux vérifications.

Si les chiffres sont identiques, vous n’avez pas de fuites, sinon, il vous faut chercher la fuite et agir, car vous payer pour rien !

Quiz pour réfléchir…

Un robinet qui goutte, combien ça coûte ?

Un robinet qui goutte, c’est 2 litres d’eau par heure de perdus, soit 48 litres en 1 seule journée ! C’est 50 euros par an jeter dans l’évier. (Mais, on espère bien que vous aurez réparé votre robinet avant 1 an).  (Source : Mairie du Puy-en-Velay)

Un robinet qui goutte, c’est bien souvent simplement un joint à changer, quelques centimes d’euros…

Bon amusement tout en apprenant quelque chose d’intéressant en cette journée mondiale de l’eau !

Source :

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *